Collection : Le point sur... E-business & E-communication

 

 

Editeur : De Boeck Supérieur

 

 Pour commander ce livre

 
                          

 

Le Web n'a jamais offert tant de possibilités d'autonomie à l'individu, alors même que l'environnement semble complexe et risqué. Pourtant, les dispositifs de validation et de légitimation des contenus sur Internet en sont encore à leurs balbutiements.

 

Cet ouvrage offre un aperçu condensé des dispositifs de création de confiance qui se développent dans la société virtuelle (communautés de pratiques, notation, etc.) Ces mécanismes fournissent à l’individu différents types repères : blogs, réseaux sociaux, journalisme citoyen, notations par les utilisateurs, modèles de prescription, de recommandation et de construction de la confiance, etc. Ces dispositifs sont aussi le support d’enjeux économiques et financiers et se transforment en repères de réflexion et d’action pour l’internaute : c’est le cas des business model des sites d’information, du rôle central des intermédiaires-prescripteurs (cf. Google), du poids grandissant des sites d’agrégation de contenus, des nouvelles modalités de protection et de rémunération de la propriété intellectuelle, etc.. Mais les dispositifs de pertinence et de fiabilité se construisent aussi dans l’agencement et l’organisation des compétences. Ces repères de processus spécifiques et de Knowledge Management sont toutefois encore à découvrir : critères de validation, expertise et structures des sites d’information (le cas Wikipedia), les critères des sites d’agrégation (cf. Youtube), l’intégration du capital de connaissances à la vie opérationnelle et quotidienne (cf. méthode Make), etc.

 

Les dispositifs existants se structurent simultanément dans différents registres – sociaux, économiques, cognitifs et technologiques – qui imposent chacun ses propres contraintes. En les analysant séparément, l’ouvrage permet de mieux en comprendre la synergie et,d’offrir, in fine, une vision d’ensemble des enjeux de la confiance et de la manière dont elle se se structure aujourd’hui sur Internet.

.