Histoire de l'Observatoire


 

En parcourant les pages de ce site dédié à l'Observatoire des Valeurs de la Stratégie et du Management, on comprend vite qu'il s'agit d'abord et avant tout d'un espace de rencontre entre plusieurs univers normalement séparés, d'un espace de connivence et de réalisation, d'un espace d'amitié, aussi, et de respect mutuel. Pourquoi l'OVSM fonctionne-t-il si bien ?

 

Si l'on cherche les racines de l'OVSM, on les trouvera sans nul doute dans l'enfance du Pr. Bergadaà. 

 

Une bonne part de sa facilité à narrer la pédagogie et la recherche, à faire se rencontrer des mondes traditionnellement séparés, à créer de l'événementiel, vient de son éducation en Asie et en Afrique, du temps où les enfants palabraient sans fin pour savoir qui de Poto-poto ou de Bacongo savait le fin mot de la chicane entre le chien et le margouillat. C'était quand les enfants parlaient bien plus vite que n'écrivaient en violet leurs plumes sergent-major sur les cahiers de l'école publique, et que la chicote rythmait les tables de multiplication qu'ils chantonnaient. Si les enfants de cette époque connaissaient tous par coeur les contes de la brousse qu’ils déclinaient à l’envi, leurs autres connaissances théoriques étaient quelque peu aléatoires, glanées au petit bonheur.

 

Le retour à la civilisation occidentale, à l'adolescence, les injonctions de silence et de bras croisés une fois le devoir terminé ont été fort rudes... Comment enfermer dans une classe une jeune fille éprise de liberté et de créativité ? Michelle Bergadaà s'est alors fait la promesse d'inventer une pédagogie où se rencontreraient sans barrière la vraie vie et la vie intellectuelle, une forme de sérieux dans la décontraction, où les étudiants pourraient s’exprimer et apporter des idées nouvelles. Après avoir été étudiante quelque peu dilettante, elle s'est attelée à cette tâche en menant des études de Ph.D. à Montréal, où elle obtint d'emblée la reconnaissance internationale pour son travail de thèse.

 

Son premier poste de professeur, à l'ESSEC (France), lui a donné l'occasion, à 32 ans à peine, de mettre en oeuvre sa philosophie pédagogique. D'une part, l'ESSEC et l'université de Dauphine lui ont confié le cours de pédagogie destiné aux futurs enseignants (qu'elle a assuré durant plus de dix ans), d'autre part, elle a pu créer la Chaire de Vente et Stratégie Marketing où se rencontraient chercheurs, managers et étudiants. Cette Chaire existe encore et tous les éléments mis en place dans ce projet ont été conservés. Depuis cette époque, le nombre de chaires en France s'est multiplié et on en trouve maintenant dans toutes les Ecoles et Business Schools.

 

Mais, Michelle Bergadaà souhaitait développer plus intensément la dimension recherche dans une optique sociétale et elle a accepté un poste de professeur ordinaire à l'université de Genève en 1997. L'OVSM a été créé en 1999. Depuis cette date, de nombreuses activités solidement enracinées dans une volonté de faire progresser la recherche et la pédagogie dans les domaines de la communication, du marketing et de la vente ont été développées.

 

Aujourd’hui, l'Observatoire des Valeurs de la Stratégie et du Management est composé de 13 des entreprises les plus représentatives du tissu économique suisse, 21 étudiants et une équipe de recherche participent activement à son développement.