La charte de L'OVSM

 

La confiance étant la base des relations entre les membres de l'OVSM, les entreprises fondatrices et partenaires ne sont liées par aucun contrat formel. L'agrément est simplement reconduit chaque année lors du Comité de pilotage durant lequel les nouveaux articles et/ou les amendements aux articles sont approuvés.

Les principes de bases du Protocole de fonctionnement de l’Observatoire des Valeurs de la Stratégie et du management déposé au décanat de la GSEM et aux Services financiers de l'Université de Genève, précisent les points suivants :


• L'Observatoire des Valeurs de la Stratégie et du Management a été fondé par des responsables en entreprises qui souhaitaient créer une plate-forme leur permettant de mettre en œuvre leur complémentarité dans l'étude et l'analyse prospective de situations actuelles incertaines.

• L'OVSM est construit autour d'entreprises de secteurs complémentaires les uns des autres. Deux entreprises concurrentes ne peuvent être membres de l'OVSM en même temps.  La politique de partenariat repose sur l'aptitude de chaque membre à comprendre la philosophie et les attentes des autres membres.

• Le Comité de pilotage de l'OVSM est composé des dirigeants des Entreprises fondatrices, d’un représentant du Cercle des dirigeants et du professeur Bergadaà. Il se réunit une fois par an pour ratifier le protocole, discuter des actions réalisées l'année précédente, proposer la cooptation des nouveaux membres et valider les axes de recherche prospective à privilégier chaque année en relation avec les mutations des contextes socio-économiques.

• Une entreprise dont le métier central ou l'éthique sociale et commerciale ne seraient pas compatibles avec les valeurs universitaires ne peut devenir membre de l'OVSM.

• Les représentants des entreprises fondatrices s’engagent à respecter la confidentialité mutuelle vis-à-vis des informations qu’ils pourraient recueillir sur les uns ou les autres lors des rencontres entre membres et de ne faire aucun usage commercial ou personnel de ces informations.

• Le nombre maximal d'entreprises fondatrices est fixé à douze afin de maintenir une possibilité de contacts fréquents entre membres et favoriser un effectif esprit de réseau. 

• Les Entreprises fondatrices font un don annuel - "sans contrepartie" - à l'OVSM ou à l’une de ses activités dédiées. L'intégralité de ces dons, gérés par le Professeur Bergadaà, est consacrée au développement de la recherche, de la pédagogie et de la visibilité de l'OVSM et des ses activités dédiées.

 
• Selon le règlement de l’université, il s'agit d'un « Fonds Propres Affectés Subventionneur » et la vérification des justificatifs de dépenses et investissements de nature académique est assurée par le/la Doyen/ne de la GSEM ce, avant transmission aux services de la comptabilité centrale de l’université de Genève. 


•  Le professeur Bergadaà et l'équipe des étudiants-chercheurs de l'OVSM sont seuls juges de la réalisation des recherches qui leur semblent les plus prometteuses dans le cadre du laboratoire 3333 de l’OVSM. Ils en présentent la teneur aux membres fondateurs lors de réunions spécifiques.